L’épopée des jeans démarre avec un certain appelé Levi Strauss au fin fond de la Californie, précisément à San Francisco. Il est vendeur en gros de tissus, et conçoit de tailler avec une toile de coton inusable, de couleur bleu, en provenance de Nîmes, près d’Orange, un vêtement de travail pour les travailleurs manuels.

La demande ne se fait pas attendre, et il travaille avec un tailleur qui lui propose l’idée de rendre plus solides les attaches avec des rivets.

La forme classique du pantalon jean est inventée. Le fameux 501, le jeans Levis le plus vu dans le monde, et évidemment le plus vendu a les jambes droites, il convient aux hommes et aux femmes, avec une taille normale. Il est couturé avec un coton contrasté, et il est marqué avec une toile façon cuir dans le dos du pantalon, qui indique que ce n’est pas une copie.

D’autres jeans Levis arrivent sur le marché, suivant les variations de l’actualité, taille haute, forme slim, blanc ou faussement usé (avec les jeans used, notamment).

Dans les années 1980, les jeans Guess relancent le marché, avec des modèles étroits, délavés et attirants. Adoptés par des mannequins célèbres, les jeans Guess multiplient leurs modèles et y ajoutent depuis quelques temps d’autres vêtements. Jeans couteux, c’est un des noms les plus fashion au monde. Incroyable histoire pour une entreprise fondée par quatre frères!

Et c’est encore un français qui fait depuis quatre ans figure de concurrent, autrement dit les jeans Kaporal. L’entreprise est très appréciée par le créneau jeune, avec un coût moins élevé que ses compétiteurs. Cela a poussé les autres marques, dont les jeans Guess, à baisser leur prix moyen en deça de la somme des 100 €. Les jeans Kaporal sont effectivement des modèles travaillés, très loin du jean tout venant, et il en existe de nombreuses possibilités, de nuances, de finitions. Le label, dont le visuel est un K ailé, est devenue très appréciée des jeunes.

Le marché est acharné et oblige les fabricants à chercher de nouveaux créneaux.

Le blue-jean est connu par tout le monde, et produit partout. Le royaume chérifien est le lieu où sont produits Guess et Kaporal, de son côté Levis a implanté beaucoup d’usines dans le monde entier. Les produits de créateurs sont souvent piratés, et les producteurs luttent contre ces copies avec des signatures, des hologrammes pas faciles à imiter. Rarement la contrefaçon a la même excellence que l’original!

Pour être porté avec plaisir, des jeans doivent se choisir en considérant la forme du corps. Le pantalon corsaire ne va pas à tout le monde, et pourtantil est très tendance.

Autrefois, le jeans était pour beaucoup un signe de reconnaissance. Il était porté par blousons noirs, et était la marque en Europe une jeunesse révoltée, fascinée par l’autre côté de l’Atlantique.

Les amateurs ont commencé à rendre unique leur jean, au moyen de broderies, des motifs de cristaux, de la peinture. On trouve encore des jeans qui laissent voir des jambes décousues, des pièces qui montrent l’usure, mais qui ont été mis sur des jeans neufs. Les fabricants satisfont à cette demande avec des systèmes pour vieillir prématurément (sablage … ) qui vont réaliser des jeans bleached. Parce qu’le jean qu’on préfère se garde de longues années!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *