La boutique des bijoux

Les bijoux en argent, on les apprécie pour leur grande diversité. A partir de de la fine gourmette discrète où on suspend un pendentif au grand bracelet baroque qui mélange de lourdes gemmes semi-précieuses et des colifichets en argent guilloché, on trouve une importante gamme de bijoux, un peu conventionnels ou girly, traditionnels ou plus jeunes, au milieu de laquelle on peut sélectionner, par rapport à ses goûts et son budget.

L’argent est relativement moins cher que le platine. Il demeure un métal précieux qui s’utilise pour une réalisation artistique.

Selon la teneur en argent que l’on a identifiée au moyen d’un poinçon, l’ornement est plus ou moins pesant, et un peu ou très onéreux. Surtout si on opte de l’argent mélangé, il vaut mieux se faire confirmer l’absence de nickel, afin d’éviter des intolérances possibles.

Les méthodes de travail sont multiples.

Les sautoirs et bracelets, entre autres, sont souvent des chaînes. L’artisan modifiera la forme des anneaux, leur grosseur. Il peut créer une apparence complexe, triplée, une véritable parure, ou aussi se se satisfaire avec une chaine presque basique et dépouillée, fine, dont le véritable objet n’est que de valoriser le bijou qu’on y accroche.

Le sautoir argenté peut avoir également une ciselure originale, et il peut être orné au moyen de gemmes comme l’aigue-marine ou l’agate, de strass qu’il met en valeur. L’argent peut s’utiliser comme support à la gravure de géométries. Comment les réaliser ? Par de l’émail de plusieurs couleurs, avec des cloisons, avec des petites ronde-bosses.

Une technique particulière d’ émail et d’argent est connue comme le niellage. Elle émerge vers 1500 et quelques, et elle consiste à noircir l’argent sur plusieurs endroits du bijou, afin de déterminer une sorte d’ornementation clair et sombre.

Les dessins s’obtiennent de plus en jouant avec les reliefs, le système du filigrane évidé conduit à confectionner de très jolis bijoux en argent, fins et discrets.

Les bijoux en argent se marient avec chacune des peaux, chaque habillements.

Sages et simples, ils mettent la touche finale à une tenue stricte, la fameuse robe noire de vos sorties.

Discrets, ils se dissimulent au cas où on peut difficilement les exhiber, ou si on porte une tenue professionnelle.

Utilisés avec d’autres matériaux, à du cristal, des pierres, du cuir, du cuivre, ils deviennent bijoux fantaisie, et le métal met en exergue les couleurs les plus chaudes, des créations exubérantes, des courbes tribales très fashion.

Transformables, ils peuvent se mettre sans restriction. La parure bien connue du collier, du jonc et des clips se complète au moyen d’une boucle de ceinture, descend le pied, et trouve une bague de pied. Des colliers se transforment en un diadème, des créoles s’accrochent sur le bord d’un smoking pour se transformer en un bijou spécial.

L’argent est connu pour son absence de tape à l’oeil et symbolise la pureté. Il se coordonne particulièrement bien avec la résine végétale, qui compense sa froideur subtilement, ou avec le turquin et la lazulite. Le bleu chaud de ces deux cabochons éclate avec un sertissage en argent, tout autant que la couleur chaleureuse du corail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *